Index du Forum
Clan des Lames Brisées, guilde roleplay Wow - serveur Kirin Tor
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Belle et la Banshee

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Crypte -> Récits RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Azloshaa
Lame Brisée

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2010
Messages: 59

MessagePosté le: Jeu 29 Avr - 01:41 (2010)    Sujet du message: La Belle et la Banshee Répondre en citant

La mort d'Azloshaa Lame-vif ne fut pas sans souffrance. Voir sa terre natale brûler de la main de la Légion Ardente et des orcs, voir Cénarius mourir... et elle survivre. Ce n'était pas juste. Le combat du Mont Hyjal fut tout aussi horrible pour la jeune Kal'Doreï. Et pourtant, elle survécut la aussi. Elune devait veiller sur elle, mais quel cruauté que la déesse de la Lune possédait. Elle aurait préféré mourir mille fois que de voir Archimonde tenter de s'emparer de l'Arbre de Vie... de le voir brûler. Pourquoi devait-elle survivre, si tout ce qu'elle aimait mourrait autour d'elle?

Je comprends maintenant. J'ai survécu, pour que je puisse mourir. Et renaître... Je vous entends, mon Roi. Votre volonté sera faite.

Cela faisait six ans et demi que Azloshaa n'avait pas revu Orneval. Depuis la bataille du Mont Hyjal, elle n'osait même plus remettre les pieds en Kalimdor. Elle a pris le premier bateau en direction des Royaumes de l'Est, et y est resté. Le jour de sa mort, elle se trouvait dans les Maleterres de l'Est, à la Chapelle de l'Espoir de Lumière. En tant que factionnaire de l'Aube d'Argent, elle avait le devoir de protéger et mourir pour Tirion Fordring. Même dans l'enfer, de l'autre coté du monde de sa terre natale, Elune veillait sur elle. Elle n'arrivait jamais à mourir. Ou enfin c'est ce qu'elle pensait.

Pourquoi vivre quand on peut mourir? Hyjal, Cénarius, Orneval. Tout ca ne serait rien sans la mort. La mort a fait de moi ce que nous sommes maintenant.

Naxxramas a disparu. Achérus est apparu. La destinée l'aura voulu, le moment que ce dernier est apparu, une embuscade de mort-vivants a pris la patrouille d'Azloshaa par surprise. Personne n'en a survécu. Enfin si, ils ont survécu, mais d'une manière différente à ce qu'on connaisse. Transporté dans le fort d'Achérus, ils furent parmis les premiers à être initié dans la magie noire des chevaliers ténébreux du Roi-Liche. Azloshaa se montra très capable en tant que chevalier de la mort, et s'est fait vite remarqué auprès du Roi-Liche. "Azloshaa, j'ai besoin de plus de combattants comme vous. Je pense que vous serez parfaite pour ce que j'ai à demander."

Demander, et vous recevrez, mon Roi... Nous faisons tous partie de l'échiquier à quelqu'un. Une échiquier qui nous mène vers la mort, et la renaissance.

"Voici, comme vous, une combattante précieuse au Fléau." Il désigna une forme éthéré. Elle ressemblait à Azloshaa, mais en forme fantomatique. "Une Banshee. Elle est très ancienne, et a besoin d'un corps." Elle regarda la Banshee, et la Banshee fit de même. "Tel est votre volonté, mon Roi." dit Azloshaa. La connexion entre la Banshee et le Kal'Doreï fut forgé depuis ce jour là.

Arthas était un imbécile. Après sa défaite à la chapelle, il nous perdit en tant que pièce. Nous fûmes pousser de côté. Nous n'étions plus les pions à qui que ce sois. Darion, Arthas, l'Aube d'Argent. Nous sommes tous livré à nous même.
 

_________________
Azloshaa Lame-vif


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 29 Avr - 01:41 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Azloshaa
Lame Brisée

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2010
Messages: 59

MessagePosté le: Lun 3 Mai - 15:44 (2010)    Sujet du message: La Belle et la Banshee Répondre en citant

*écrit d'une main hésitante, fourré dans une des sacoches d'Azloshaa*

Toi qui n'est mort, qui n'est vivant,
toi qui n'a pas de mortalité,
Justifierez-vous votre présence en ce monde?
La mort n'a épargné, mais n'a pas tué.
Pourquoi?

Les larmes de Teldrassil,
d'Elune elle-même,
coulent au plus profond de soi,
à voir notre funeste sort.
Les vivants n'en veulent, et les morts aussi.
Pourquoi es-tu la?
 
  

*La poésie est simplement signé A.*
 
_________________
Azloshaa Lame-vif


Revenir en haut
Azloshaa
Lame Brisée

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2010
Messages: 59

MessagePosté le: Dim 23 Mai - 01:35 (2010)    Sujet du message: La Belle et la Banshee Répondre en citant

- La Nuit du Non-mort -
1.

En regardant les trois autres traverser le portail, je me disais que ce serait une bonne idée. Je me disais toujours que c'était une bonne idée quand je sorti de la fosse qu'était Azjol-Nérub. Entouré d'arbres qui recouvraient le ciel déjà noirci, il était presque impossible d'y voir quoique ce sois. Seuls quelques lumières indistincts trainaient dans les parages. Sûrement des insectes qui se sont habitués au manque de lumière. Néanmoins, j'avais l'impression qu'ils me suivaient, et qu'ils devenaient de plus en plus nombreux.

Deux lumières se posèrent quelques mètres devant moi. Eux aussi me regardèrent pendant quelques instants, puis clignèrent. Des yeux. Je dégaina ma lame, et pas un moment trop tôt, car les deux yeux s'avancèrent soudainement. J'entendis un grognement venir de la bête, et elle se jeta sur moi. Sans y penser, je trancha devant moi, frappant la bête, tranchant quelque chose ou autre. La bête hurla de douleur, s'arrêtant à mes pieds dans un tas. Je vis la lueur de ses yeux, et je plongea mon épée à travers sa tête. Un gémissement flotta de sa gorge, puis s'arrêta nette.

Les autres bêtes sauvages me cerclaient toujours, mais ne semblaient pas s'approcher. A en compter les yeux, il y en avait peut-être quatre ou cinq autres. Il était difficile de distinguer dans le noir. Gardant ma lame en main, je me suis empêtrée de plus en plus dans la forêt. Peut-être pas la meilleur des idées, mais il y avait sûrement des bêtes derrière moi aussi. Une autre bête décida que je ferais un bon casse-croute, et fonça sur moi, cette fois-ci de ma droite. Trois secondes plus tard, celle-la aussi était en train de gémir par terre. Trop facile. Les autres bêtes semblaient de moins en moins enclin à attaquer, et peu à peu, les lueurs diminuèrent jusqu'à qu'il n'en resta plus un seul.

Après un peu de marche, et aucun autre incident, les arbres commencèrent à se dissiper. La neige recouvrait le sol de plus en plus, qui me permettait de voir un peu les reliefs d'objets qui m'entouraient. Rien de bien intéressant, mais une forme un peu moins naturel attira mon attention. Je me dirigea vers ce point, gardant toujours un œil sur les parages au cas ou les bêtes auraient une idée de me prendre par derrière. A dix mètres de la structure, je m'arrêta. La neige s'arrêtait subitement à ce point la, et aucun arbre ne poussaient dans le périmètre tout autour de la structure.

Je mis un pied sur le sol, et ressenti immédiatement une sensation familière. La corruption. Je m'avança prudemment jusqu'au bâtiment délabré, et l'examina. Il était presque entièrement en ruines, avec un ou deux piliers qui tenaient encore debout, mais le reste n'était que pierre et poussière. Je regarda autour du bâtiment, mais aucune entrée n'était visible. Je m'avança un peu, et je me posa sur un rocher. Presque immédiatement, le sol disparu d'en dessous mes pieds, et je me retrouvais à plonger dans un noir profond.

(Desolé en avance des erreurs de frappe, ou de la grammaire un peu hasardeuse)

    
    

_________________
Azloshaa Lame-vif


Dernière édition par Azloshaa le Lun 24 Mai - 01:39 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Azloshaa
Lame Brisée

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2010
Messages: 59

MessagePosté le: Lun 24 Mai - 01:38 (2010)    Sujet du message: La Belle et la Banshee Répondre en citant

- La Nuit du Non-mort -
2.
  

C'était pas une si bonne idée que ca, après tout. Azloshaa... Réveille toi. J'ouvris les yeux. En tout cas, je croyais avoir ouvert les yeux; l'obscurité m'entourant était tel que y voir était tout bonnement impossible. Laissant quelque secondes à mes yeux le temps de s'adapter à l'obscurité, je chercha mon épée. Je ne mis pas long feu à voir les deux petites flammes impie danser sur le bout de la lame. Une fois que je m'étais assurée de n'avoir rien cassé pendant la chute, et de n'avoir rien perdu, je me mis à chercher la sortie. Levant la tête, je pouvais discerner le ciel ouvert à une dizaine de mètres. N'ayant aucun envie de m'empêtrer dans le noir profond de ce bâtiment, je me mis à grimper le mur d'où j'ai chuté. Trouver de quoi m'agripper était un problème, et je recommença plusieurs fois.

Sans prévenir, quelque chose s'est accroché à ma cheville. Même à travers le métal de la botte, je sentais une certaine froideur dans le toucher de cette chose. Ma réaction était de dégainer ma lame, et trancher l'obscurité qui s'attaquait à mon pied. La prise relâcha, et j'entendis les bruits de pas titubant en arrière. Je me retourna, et fouilla l'obscurité. Que-ce que... De nul part surgit l'ombre d'un corps, se jetant sur moi d'une force surprenante. Je serra du poing, et frappa de toute ma force dans le visage de l'intrus. Le son de l'os se brisant et le gargouillement de douleur était satisfaisant, d'une certaine manière. La créature se retira une fois encore dans l'obscurité. De la corruption... des corps qui m'attaquent... génial.

Je ferma les yeux un instant, et incanta rapidement un sort de givre, que je transféra ensuite à la lame. Les flammes impie se mêlèrent au givre pour former une lueur qui me permettait de voir un peu devant moi. Je m'avança, gardant la lame levée devant moi. Je me trouvais dans un genre de crypte; ca avait un petit air de maison. Autour de moi, des cercueils vides trainait. Cercueils vides... les morts se promènent par ici. Je continua prudemment, jusqu'à arriver dans une salle, tout aussi obscure que le couloir dans laquelle je me trouvais avant.

Je sentais que je n'étais pas seule dans cette salle néanmoins, et à entendre les grognements, les bruissements de pieds par terre, et le quelque claquages de dents, j'avais raison. J'entra dans la salle, suffisamment assurée que quelques zombies n'allaient pas faire long feu face à mes attaques. Ils savaient que j'étais la. Les grognements s'accrurent, le sons de pieds résonna de plus en plus par terre... ca allait être diffèrent des bêtes dans la forêt. Le premier me tomba dessus, et je la trancha en deux à la verticale. Le deuxième et le troisième fonçaient déjà au moment ou je releva ma lame, et j'ai juste eu le temps d'en décapiter un de faire geler l'autre sur place. Je regarda tout autour de moi. J'avais peut-être sous-estimé leur nombre. Une bonne dizaine m'encerclait, me coupant toute retraite. Ils se jetèrent tous sur moi, et je ferma les yeux.
_________________
Azloshaa Lame-vif


Revenir en haut
Azloshaa
Lame Brisée

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2010
Messages: 59

MessagePosté le: Mar 25 Mai - 10:04 (2010)    Sujet du message: La Belle et la Banshee Répondre en citant

- La Nuit du Non-mort -
Fin.


Je sentais mon corps tourner sur elle-même à grande vitesse, mais je n'étais pas conscient que je le faisais. C'était comme si mon corps était hors-contrôle. J'ouvris les yeux. Dans la lueur de ma lame, je voyais des entrailles de mort-vivants gicler de partout, des grandes tranches de mort-vivants voler en morceaux, des décapitations à droite et à gauche. La charge des zombies a été stoppé nette, et même repoussée. Le peu de zombies qui ont survécu à la tempête de lames étaient en train de sois sautiller sur une jambe, soi en train de chercher leurs têtes dans le noir. C'était presque à en être comique. 

Sorti du tourbillon, je titubais un peu dans tout les sens, mais je parvins à rester sur mes pieds. Je tua les restes de la horde mort-vivant, et commença à chercher une sortie. La salle était assez grande, mais en longeant le mur, je réussi à trouver un deuxième couloir, diffèrent à celle par laquelle j'étais entrée. Celle-ci était complètement vide, à part quelques cranes. Attention, Azloshaa. J'aime pas ca. Le paranoïa de la banshee s'avérait être juste, pour une fois. A peine quelques mètres plus loin, il y eu une soudaine baisse dans la température à un tel point que du givre commença à s'incruster dans les creux de mon armure. J'entendais comme des gémissements, éthérés, lointains, comme plusieurs esprits tentant de communiquer. C'était pas loin de la vérité.

Ce... ce sont eux, Azloshaa. La banshee semblait nerveuse. Ca me rendais nerveuse aussi. Tout autour de mes pieds, dans l'obscurité, une brume épaisse se former. Je continua de m'avancer, lame levé, m'attendant à être confronté d'un instant à l'autre. Une partie de mon esprit me disait de courir, mais l'autre, plus fort, était curieux. J'avais une petite idée de ce que j'allais trouvé, mais j'étais encore incertaine. Tout à coup, ma lame s'éteignit, le givre ne faisant plus qu'un avec la brume autour de mes pieds, et les flammes impie disparurent. L'obscurité m'entoura comme un voile. Les gémissements devinrent de plus en plus prononcé, jusqu'à être presque intolérablement fort. Ça me pris quelques instants avant de me rendre compte que les gémissements me parlaient, dans une langue familière, mais à la fois étrangère.

Des Bien-Nées. Les Quel'Doreï. "Fandu-dath-belore?" Je resta silencieuse. Laisse moi leur parler, Azloshaa. Je les connais mieux que toi. La banshee commença à parler dans un dialecte assez ancien du Kal'Dorei. Les gémissements se turent un bref instant. "Ish'Linua? Est-ce toi?" Qui êtes vous? "L'esprit des morts. Que fais-tu ici, Ish'Linua, et que fait tu dans le corps de cette... chose?" Surveille ta langue, étranger. Les gémissements s'arrêtèrent une nouvelle fois, comme si ils se décidaient si ils allaient nous tuer sur le champ. "Tu ne me reconnais pas, Ish'Linua? J'ai fait exprès d'oublier mon passé. Ce nom n'évoque plus rien de ce que je suis maintenant. Mais... ta voix m'est familière... Thero'Do? Il était impossible d'y voir quoique ce sois, et je n'étais qu'un spectateur à cette étrange conversation se déroulant entre la banshee... Ish'Linua, et cette esprit. "Tu me reconnais, au moins. Que fais-tu ici?" Le hasard m'a menée ici. "Oh, et moi qui m'attendait à ce que tu me prennes dans tes bras..." Même dans mon état un peu limité, je pouvais reconnaitre que cette esprit venait juste de faire dans le sarcasme.

La conversation se poursuivi, sans signe de danger. L'obscurité me devenait familier. Ce petit odeur de fraicheur dans l'air... Ça me rappelait les forêts d'Orneval un matin d'hiver... Azloshaa... Les arbres se chuchotant milles secrets... Azloshaa! Allez! Je revins à l'obscurité. Le Bien-Né... Thero'Do... va nous montrer comment sortir de ce trou à rat. C'était une bonne idée ca. Ish'Linua me guida les pieds, tandis que le reste de mon corps suivait un peu comme un pantin, une seconde en retard pour chaque pied. Bientôt, nous vîmes une lueur pâle se distinguer de l'obscurité. Cette lueur se transforma en neige, vacillant dans la lumière du petit matin. Nous sortîmes du tunnel, à quelques dizaine de mètres de la où j'étais tombée. Je me retourna, mais derrière nous trainait simplement l'obscurité du tunnel, incertain de vouloir nous rejoindre dehors. L'esprit de la Bien-Née était parti, nous laissant seules. Il vaudrait mieux penser à rentrer à Berce-Âmes. Kiera va se demander ce qu'il advient de nous. Invoquant le portail, deux questions me tracassait. D'un, quel était la source de la corruption dans cette crypte, et de deux... Ish'linua?
     
     

_________________
Azloshaa Lame-vif


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:50 (2018)    Sujet du message: La Belle et la Banshee

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Crypte -> Récits RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com