Index du Forum
Clan des Lames Brisées, guilde roleplay Wow - serveur Kirin Tor
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Là ou les morts ne le sont plus vraiment...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Clan des Lames Brisées - Introduction -> Alcôve des Diplomates
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Vorgrim
Neutre

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 7

MessagePosté le: Lun 6 Déc - 17:50 (2010)    Sujet du message: Là ou les morts ne le sont plus vraiment... Répondre en citant

La fidèle monture renâclait depuis quelques minutes maintenant. Nerveuse, elle sentait la tension de son cavalier. Pourtant, ses sabots heurtaient le sol avec toute la détermination qui faisait des béliers du Dun Morogh les plus fidèles montures que l'on connaisse.
Calé sur sa selle, le nain menait les rennes d'une main gantée de saronite ferme. Encore quelques pas, et il atteindrait l'entrée de cette grotte, qu'une rencontre étrange lui avait indiquée comme un passage qu'il ne valait mieux pas franchir sans y être invité. D'un côté, sa curiosité naturelle le poussait à enfreindre une fois encore un avertissement comme celui qui lui avait été donné. Interdisez donc à un nain de toucher à quelque chose, et dès que vous aurez le dos tourné, il s'empressera de s'en emparer à pleine mains...
Mais le jeune nain avait engagé sa parole. Il s'était certes contenté d'acquiescer, mais c'était pour lui déjà une forme d'engagement. Et des sujets qui taquinaient sa curiosité, la naine rencontrée quelques semaines plus tôt devait se placer bien en haut de la liste, tant il mit un point d'honneur à mettre pied à terre à quelques pas seulement de l'entrée.

De sa main gantée, il gardait le contact avec son bélier, lui caressant doucement l'encolure afin de l'apaiser. Loin, très haut au dessus d'eux, un renfort tout aussi fidèle tournait lentement, mais, discipliné, ne descendrai qu'à l'appel de son maitre... Par moments, l'éclat du soleil venait se refléter sur l'épaisse cuirasse de métal qui ornait les flancs du griffon...

De sa main libre, le nain dégagea lentement les attaches de son casque, qu'il accrocha ensuite à la selle du bélier. Ses yeux parcouraient les rochers environnants, et son attitude, bien qu'aux abois, était celle d'un être venu en paix. Il relâcha la prise sur le bélier, qui recula de quelques pas, le laissant seul face à la gueule béante de la caverne. Le nain ferma les yeux un très bref instant, puis porta la main à sa sacoche, de laquelle il sortit un étui en cuir, scellé par un cachet de cire représentant un mont enneigé. Son regard balaya les rochers sombres, puis se fixèrent sur l'entrée de la grotte. Le nain se pencha, et déposa lentement l'étui sur un rocher, bien en évidence. Puis il recula d'un pas, d'un second, et resta quelques instants à observer. Ses sens auraient pu lui permettre de détecter la non-vie à des lieues à la ronde, mais il préférait s'en remettre à son instinct, et ne chercha pas à se concentrer outre mesure...

Puis il claqua légèrement des doigts. Le bélier s'approcha, et tandis que le nain remontait en selle, sans avoir prononcé le moindre mot, commença à faire demi-tour, surement pressé de quitter les lieux aussi rapidement qu'il y était arrivé, son cavalier sur le dos...



 
Citation:
Dame Korita,

Les évènements récents ont quelque peu occupé mes dernières semaines, et je n'ai pu reprendre contact avec vous aussi tôt que je m'y étais engagé.

Un passage chez nos cousins Marteau-Hardis m'ayant rapproché de votre refuge, j'ai pris la liberté de m'avancer jusqu'à vous. Je puis disposer d'un lieu où continuer notre conversation, un lieu à la fois sûr pour vous autant que pour moi, et à l'abri des regards indiscrets. Il se situe non loin du Nid de l'Aigle, sur les terres de nos cousins, mais à distance suffisante de leur bastion. Je m'engage à y venir seul, mais ne vous demande pas cette confiance que vous semblez ne pas comprendre. Ainsi, si vous souhaitez venir accompagnée, libre à vous.

Vous pouvez faire parvenir un message à l'auberge du Nid de l'Aigle à mon attention, l'on me préviendra au plus tôt après son arrivée.

Vorgrim Tonne-Airain.


[hrp]Les interventions sur ce sujet ne sont pas uniquement réservées au destinataire du courrier, qui ne peut être connu qu'en cassant le cachet (et donc en ouvrant la balise "spoil"...)...[/hrp]
_________________
Pour un oeil, les deux yeux... Pour une dent, toute la gueule !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Déc - 17:50 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Korita
Lame Brisée

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 141

MessagePosté le: Jeu 9 Déc - 09:02 (2010)    Sujet du message: Là ou les morts ne le sont plus vraiment... Répondre en citant

La gargouille fit un cercle gracieux autour de la crypte avec ses crissements caractéristiques avant qu'elle ne se pose sur l'une des pierres tombales. Son arrivée fracassante n'était la que pour appuyer les dires des autres éclaireurs, "ils avaient reçu de la visite". Un Nain était passé quelques heures plus tôt, déposant un message avant de s'en retourner. Il n'avait pas franchi la limite, il n'avait pas fait montre d'une quelconque agressivité, alors il n'avait pas été inquiété. 
 
D'un pas lourd Korita vint récupérer l'étui que la créature venait de laisser tomber à quelque pas d'elle. Le courrier ne lui était peut être pas adressé, mais la curiosité l'emportait sur tout le reste. Brisant le sceau, avisant le motif d'un "grmmphhh" sourd avant de jeter l'enveloppe à ses pieds. La lettre, particulièrement courte, avait le mérite d'être claire, ce qui fait qu'elle allait rejoindre le sol aussi vite que son conteneur. Elle allait en plus devoir jouer suffisamment finement pour ne pas être accueilli à coup de fusils en rejoignant les Hinterlands, ce nain ne manquait décidément pas d'air! 
 
Avisant sa plume et le morceau de parchemin qu'elle venait de dégoter, elle se dit qu'une réponse aussi rapide et courte serait bienvenue. Elle irait donc la porter au Nid de l'Aigle le plus tôt possible, tout en restant dans les environs quelques jours, histoire de ne pas devoir jouer les postiers plusieurs fois de suite pour trouver des dates qui arrangent tout le monde. Avec un nouveau grognement, elle griffonna quelques mots avant de plier le tout et d'aller beugler pour appeler son ours de guerre. 
Citation:
J'y serais. 
Korita. 



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:18 (2018)    Sujet du message: Là ou les morts ne le sont plus vraiment...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Clan des Lames Brisées - Introduction -> Alcôve des Diplomates Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com